Digital : mettre en place une stratégie RSE en entreprise

5, Juil 2022 | Digital, SEO

Vous entendez de plus en plus souvent parler de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) autour de vous ? Et pour cause : les préoccupations sociales et environnementales sont au cœur de l’actualité. Chaque entreprise doit repenser son fonctionnement afin de s’inscrire dans des démarches durables, qui feront du bien aux humains, comme à la planète. 

Dans cette logique, comment intégrer la RSE dans sa stratégie digitale ? Aussi indispensable qu’elle soit, elle doit pouvoir être conciliée avec l’activité commerciale et améliorer les relations avec toutes les parties : clients, fournisseurs, citoyens, institutions…

Le digital est un outil précieux qui peut être utilisé pour initier et développer une vraie stratégie RSE, notamment au sein des PME et TPE, dont plus d’un tiers mène déjà des actions à impact positif (respectivement 38% et 34%, selon le Baromètre RSE 2021).

Au-delà de son influence sur la marge ou sur la valorisation du capital, la RSE peut être un levier de croissance et de compétitivité. Elle permet d’acquérir des parts de marché, de fidéliser les clients, d’élargir l’éventail des services proposés à la clientèle et donc d’augmenter la valeur ajoutée.

Qu’est-ce que la RSE ?

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est un concept né en 1978. Il s’agit d’une vision globale des entreprises qui considèrent leur rôle non seulement en termes d’activité économique, mais aussi en termes de responsabilité sociale et environnementale. Avec les années, ce concept est devenu de plus en plus populaire. On peut le qualifier de révolution, car il modifie profondément l’approche et la philosophie de l’entreprise.

La responsabilité sociale s’appuie sur une vision éthique de l’entreprise. En effet, on considère qu’une entreprise entreprend des démarches RSE à partir du moment où elle se donne un objectif social et/ou environnemental sur le long terme. Des actions concrètes doivent être mises en place pour y parvenir. Elle doit travailler pour le bien commun et non plus pour elle-même.

Ainsi, toute entreprise “responsable” doit se conformer à certaines règles et principes tels que la transparence, la coopération, le partage des risques, l’équité, et le respect. C’est grâce à ces règles que les entreprises sont en mesure de travailler ensemble pour les intérêts de leurs clients et de toutes les parties concernées. Pour que l’entreprise puisse considérer sa responsabilité sociale comme positive, il faut qu’elle donne plus que ce qu’elle reçoit.

Icône RSE Ordinateur

Cela signifie que l’entreprise doit travailler dans le respect des lois, des règles et des valeurs de la société. La RSE est connue pour son aspect écologique (protection et sauvegarde de l’environnement), mais concerne tout aussi bien les problématiques liées au handicap, à la diversité et l’inclusion.

La RSE est un concept qui s’appuie sur le développement durable, comprenant 3 piliers :

  • Le développement économique
  • La préservation de l’environnement
  • La cohésion sociale

En ce sens, la responsabilité sociale des entreprises doit aussi faire partie intégrante de la stratégie digitale de l’entreprise. Si l’entreprise n’a pas de stratégie digitale, ou si elle n’y a pas intégré la RSE, il est possible que son activité soit décriée.

L’objectif de la RSE dans une entreprise, c’est de développer au mieux les activités et les valeurs de l’entreprise dans le respect des normes internationales et nationales. Pour y parvenir, il faut qu’une partie importante des activités d’une entreprise soit basée sur la confiance des parties concernées.

L’entreprise doit également mettre en place un certain nombre de mécanismes et de procédures qui lui permettront de garantir la qualité des produits et des services qu’elle propose à ses clients.

La stratégie digitale d’une entreprise est importante, car elle favorise une communication rapide et efficace avec ses clients, ses collaborateurs, ses partenaires, mais aussi avec les autres parties impliquées dans le fonctionnement de l’entreprise.

Vous souhaitez mettre en place une stratégie RSE dans votre entreprise ? Voici quelques facteurs clés à prendre en considération :

  • La cible des clients ;
  • Les objectifs à atteindre ;
  • Les moyens à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs ;
  • La concurrence sur le marché ;
  • La réputation de l’entreprise ;
  • Les nouveaux comportements et les habitudes des internautes ;
  • L’espace publicitaire disponible sur Internet

Pour bien développer une stratégie digitale, il est important de faire appel à des spécialistes de la stratégie digitale qui ont la connaissance et les compétences nécessaires pour construire l’identité numérique de l’entreprise, la rendre attractive et repérable par les internautes, en particulier ceux qui sont le plus susceptibles d’être intéressés par ses produits ou services.

Voici 4 raisons d’adapter votre stratégie digitale comme levier RSE :

Icône téléphone vert

1. Le digital, un tremplin vers la RSE

Le digital est un support qui peut être d’une aide précieuse pour une marque dans son développement RSE. Il peut même avoir un impact sur la création de la marque elle-même. 

Le digital permet au consommateur de s’informer sur des sujets environnementaux, sociaux et de développer une relation privilégiée avec la marque. Il peut également être un outil de communication plus économique et efficace. Selon ADEME, 61% des Français sont satisfaits de leur implication dans une démarche de consommation responsable.

Une marque qui souhaite développer sa RSE doit donc s’approprier les nouveaux supports digitaux, pour mener des actions et diffuser des informations : “savoir pour agir” !

En tant que PME ou TPE, comment mener des actions à mon échelle ?

Tout le monde peut s’impliquer ! Et plus nous serons nombreux à se mobiliser, mieux ce sera.

Premièrement, le numérique est un excellent moyen de réduire sa production de déchets, notamment les papiers. Dématérialiser certains documents comme les factures permet déjà de faire de grosses économies, et limite la déforestation. Ensuite, il existe les gestes simples du quotidien : trier ses mails (20g de CO2 émis pour une pièce jointe envoyée !), surveiller sa consommation d’électricité, se débarrasser des documents inutiles,… Vous pouvez également optimiser votre site afin qu’il soit moins gourmand en énergie, en réalisant un audit technique SEO et en pratiquant le Green SEO.

Notre recommandation : des moteurs de recherche “éthiques et responsables” émergent, avec par exemple la promesse de planter des arbres ou protéger les données personnelles : Ecosia, Qwant, Lilo, Ecogine, DuckDuckGo, …

2. Un outil de communication

Le digital est un outil idéal pour communiquer sur les actions RSE mises en œuvre. Bien qu’il soit important de ne pas instaurer des politiques sociales et environnementales uniquement pour soigner son image, il est plutôt conseillé de diffuser et publier du contenu sur ses initiatives. En plus de sensibiliser le public à cette cause, cela encourage les autres entreprises à agir.

Communiquer sur ses actions et ses résultats permet de montrer son engagement dans la RSE et une volonté d’engager sa communauté sur le sujet.

L’utilisation du digital est importante pour les marques qui souhaitent promouvoir leur RSE. En effet, en utilisant internet, les marques sont capables de créer une relation durable avec leurs parties prenantes.

3. Un outil de fidélisation

Le numérique éco-responsable est un excellent moyen d’améliorer sa relation avec les consommateurs. En effet, le digital permet aux marques de pouvoir prendre en compte les points de vues des clients et d’établir une relation avec ces derniers. L’ouverture au dialogue favorise l’échange, et donc la dimension humaine.

Par exemple, de nombreuses marques modifient leur logo sur les réseaux sociaux au profit des couleurs arc-en-ciel, à l’occasion du mois des fiertés en juin. L’objectif est de mettre en lumière un progrès social, en luttant contre la discrimination.

Icône clavier personnages

4. Collecter des données pour la bonne cause

Cookies, formulaires de contact, campagnes e-mailing… La collecte des données personnelles est un sujet sensible sur le web. Cependant, ces données, souvent utilisées à des fins commerciales, peuvent avoir un usage plus éthique. En récoltant des informations sur ses utilisateurs, une entreprise peut prendre en compte leurs besoins et ajuster sa stratégie de développement durable.

En effet, les marques peuvent mieux répondre aux problématiques actuelles en collectant directement les données sur les comportements et les centres d’intérêts des consommateurs, notamment grâce aux réseaux sociaux.

 

Un grand progrès implique de grandes responsabilités ! La RSE n’est plus un challenge d’avenir, mais bel et bien une réalité. Même si les très grandes entreprises ont les moyens d’allouer d’importantes ressources à ces projets, la Responsabilité Sociétale des Entreprises concerne tout le monde. Réduction des émissions de gaz, amélioration des conditions de travail, inclusion : tout le monde s’y met !